Protection

Lorsque l’on vit des violences domestiques, on peut avoir besoin de protection.

Dans les situations de violences domestiques, lorsque l’on se sent menacé ou menacée et que l’on a peur, il faut chercher à se protéger. D’autre part, une personne responsable d’un enfant mineur a le devoir le protéger contre des violences dont il pourrait être victime directement, mais également contre son exposition à des violences entre adultes.

En cas de réticence à contacter la Police ou l’OPE, il est possible d’obtenir des conseils de façon confidentielle auprès de la LAVI ou de violencequefaire.ch. Auprès des tribunaux de districts, il est possible de requérir une mesure d’éloignement ou une interdiction de contact à l’encontre de la personne qui recourt à la violence.