L’Office cantonal de l’égalité et de la famille

L’Office cantonal de l'égalité et de la famille est un lieu de coordination et d'information pour toutes les questions ayant trait à l'égalité entre femmes et hommes, à la famille et aux violences domestiques.

L’Office cantonal de l’égalité et de la famille est une unité administrative indépendante, rattachée au Département de la santé, des affaires sociales et de la culture, dont le chef est le Conseiller d’Etat Mathias Reynard. L’Office cantonal de l’égalité et de la famille est doté de 4.2 postes.


L’équipe est actuellement composée des personnes suivantes :

  • Isabelle Darbellay Métrailler, cheffe d’office
  • Stéphanie Reichenbach Milone, juriste
  • Laure Crettenand, collaboratrice scientifique
  • Alexandra Moulin Rausis, collaboratrice scientifique
  • Ursula Stüdi, collaboratrice scientifique
  • Linda Bonerfält, collaboratrice administrative

Les tâches de l’Office cantonal de l’égalité et de la famille sont les suivantes :

  • il conseille le Conseil d’Etat ainsi que les différents départements en matière de politique de l’égalité, de politique familiale et de lutte contre les violences domestiques ;
  • il coordonne l’application des dites politiques en collaboration avec les instances concernées (services et départements de l’administration cantonale, Parlement, communes, Confédération, associations);
  • il appuie les instances responsables (Conseil d’Etat, Conseil de l’égalité et de la famille, Commission de lutte contre les violences domestiques, Commissions thématiques) pour la conception des dites politiques;
  • il est représenté dans les commissions administratives ou groupes de travail qui traitent de thèmes en lien avec ses trois thématiques ;
  • il attribue des mandats pour des recherches, des études et autres mandats en lien avec son activité;
  • il est consulté sur tout avant-projet ou projet de législation fédérale ou cantonale en lien avec son activité ;
  • il veille à la participation équitable des sexes dans les commissions administratives, en donnant préavis à la Chancellerie via la procédure de renouvellement. Il propose des mesures à cet effet ;
  • il conçoit et met en place, d’entente avec les milieux concernés des programmes et des mesures visant la promotion de l’égalité, le soutien à la famille et la lutte contre les violences domestiques ;
  • il informe régulièrement le public et organise des manifestations destinées à sensibiliser la population sur ses trois thématiques ;
  • il attribue des aides financières.

Publié le 20 avril 2021