Recommander cette adresse à un ami Imprimer le contenu de cette page Télécharger cette page en PDF
En tant que professionnel-le, pourquoi se former sur le sujet des mariages forcés ?

Les mariages forcés sont une réalité complexe, détecter les cas s’avère donc délicat. Quelqu’un qui subit la contrainte d’un mariage peut avoir de la peine à exposer sa situation. En outre, la loyauté envers la famille, la peur ou une surveillance étroite peuvent pousser la personne concernée à parler d’abord d’un autre problème. La personne va par exemple décrire un conflit familial ou poser des questions juridiques. Elle peut aussi demander à une tierce personne d’aller chercher de l’aide.

La thématique mérite ainsi une attention particulière. Même si les mariages forcés ne sont pas un problème rencontré au quotidien, y être sensibilisé-e facilite la détection des situations à risque et favorise les meilleures pratiques pour réagir. Forces de l’ordre, travailleuses et travailleurs sociaux, personnel d’ambassade et des offices de l’état civil, enseignant-e-s, employeurs, tous ces professionnel-le-s peuvent être potentiellement impliqué-e-s.

La sensibilisation de ces dernières et derniers est donc primordiale pour leur permettre de reconnaître les signes avant-coureurs et réagir en conséquence. L’école est pour cela un lieu clé : tous les jeunes y vont et elle représente un endroit de référence hors de portée de la famille.

Apprenez-en plus sur le sujet avec la fiche ci-jointe ! Bonne lecture !

 

Publié le 23 mars 2020

Office cantonal de l'égalité et de la famille
Avenue de la Gare 33 | CP 478 | 1951 Sion
+41 27 606 21 20 |
Design & illustrations by www.pole-in.ch - powered by /boomerang
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok