Interprétariat

Pour parler des violences domestique vécues et connaître les démarches possibles, les personnes maîtrisant mal le français peuvent recourir à un ou une interprète.

Le premier pas pour sortir d’une situation de violences domestiques est d’en parler. Pour une personne qui ne maîtrise pas le français, il est important de pouvoir recourir à une ou un interprète formé avec qui elle n’a pas de lien particulier. Il vaut la peine de demander l’assistance d’un ou d’une interprète pour avoir l’assurance de bien comprendre et de se faire comprendre correctement.