Recommander cette adresse à un ami Imprimer le contenu de cette page Télécharger cette page en PDF
La violence envers les enfants peut marquer le corps, mais aussi le comportement des enfants

Toute personne qui côtoie des enfants dans la famille, au travail (crèche, école, centre de loisirs..) ou durant ses loisirs (club de sport…) peut être amenée à avoir des soupçons. Il s’agit de clarifier rapidement l’origine des symptômes et de chercher conseil et assistance en vue d’une intervention adéquate.

L’enfant maltraité peut porter sur elle-lui des manifestations visibles de maltraitances : ecchymoses, marques de coups ou de liens, traces de brûlures etc… Elle-il peut aussi avoir des comportements bizarres : propension aux accidents, attitude très craintive, troubles de l’appétit ou de sommeil, troubles du langage, maux de ventres répétés, isolement, comportement sexuel inadapté à l’âge, dépression etc… L’équilibre affectif et psychique de l’enfant maltraité est mis en péril.

FORMES DE VIOLENCE ENVERS LES ENFANTS

On distingue 4 formes de violence envers les enfants :

  • Violence physique : coups, blessures, secousses, brûlures, empoisonnement etc…

  • Violence psychique : actes répétés qui terrorisent, humilient, offensent, surmènent l’enfant

  • Négligences : lorsque l’enfant ne reçoit pas les soins indispensables à sa survie ou à son bien-être (soins, nourriture, surveillance, affection, protection…)

  • Atteinte à l’intégrité sexuelle 

 

Mis à jour le 30.11.2015

Office cantonal de l'égalité et de la famille
Avenue de la Gare 33 | CP 478 | 1951 Sion
+41 27 606 21 20 |
Design & illustrations by www.pole-in.ch - powered by /boomerang