Recommander cette adresse à un ami Imprimer le contenu de cette page Télécharger cette page en PDF
Nom, origine et droit de cité des enfants découlent de la filiation

Au moment du mariage, si chacun des époux conserve son nom, ils devront décider lequel des deux patronymes sera transmis aux enfants. Tous les enfants d’une même famille doivent porter le même nom. Toutefois, les parents ont jusqu’à une année après la naissance du premier enfant pour changer d’avis quant au nom de leurs enfants.

Si les époux ont opté pour un nom commun, c’est ce nom que porteront leurs enfants.

Si les parents ne sont pas mariés, les enfants reçoivent le nom de célibataire de leur mère. Mais les parents ont l’autorité parentale conjointe, ils peuvent décider que les enfants porteront le nom de célibataire du père.

L’enfant acquiert le droit de cité cantonal et communal du parent dont il porte le nom.

L’enfant est suisse dès sa naissance si :

  • Ses parents sont mariés et un au moins est suisse,

  • Ses parents ne sont pas mariés, mais sa mère ou son père est suisse.


 

Mis à jour le 08.08.2016

Office cantonal de l'égalité et de la famille
Avenue de la Gare 33 | CP 478 | 1951 Sion
+41 27 606 21 20 |
Design & illustrations by www.pole-in.ch - powered by /boomerang