Recommander cette adresse à un ami Imprimer le contenu de cette page Télécharger cette page en PDF
Une femme enceinte ne peut pas être licenciée.

Pendant toute la période de sa grossesse et jusqu’à 16 semaines après l’accouchement, une femme ne peut pas être licenciée. Si le licenciement a été prononcé avant la grossesse, le délai de préavis est interrompu avec la grossesse et ne reprend que 16 semaines après la naissance.

Cette protection ne s’applique cependant ni durant le temps d’essai, ni aux contrats à durée déterminée.

Pour sa part, une femme peut dénoncer son contrat pendant sa grossesse ou après son accouchement en respectant le délai de préavis.

 

Mis à jour le 22.04.2016 

Office cantonal de l'égalité et de la famille
Avenue de la Gare 33 | CP 478 | 1951 Sion
+41 27 606 21 20 |
Design & illustrations by www.pole-in.ch - powered by /boomerang