Recommander cette adresse à un ami Imprimer le contenu de cette page Télécharger cette page en PDF
L’AVS couvre les besoins vitaux lors de la perte de revenu due à l’âge ou lors du décès de la personne soutien de famille

Les personnes domiciliées ou qui travaillent en Suisse sont obligatoirement assurées.

Chaque assuré-e est astreint-e au paiement de cotisations : dès le 1er janvier de sa 18ème année pour celle ou celui qui exerce une activité lucrative ; sinon, dès le 1er janvier de sa 21ème année. L’obligation de cotiser s’éteint à 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes, même s’il y a eu ajournement de la retraite.

LES RENTES DE VIEILLESSE

L’âge de la retraite est fixé à 64 ans pour les femmes et à 65 ans pour les hommes.

La loi fédérale sur l’AVS prévoit le principe de la retraite flexible. Cela signifie qu’il est possible de prendre sa retraite anticipée ou de l’ajourner. Une retraite anticipée diminue la rente ; son ajournement l’augmente.

Le calcul de la rente AVS est complexe. Il est nécessaire de s’adresser à des professionnel-le-s pour connaître ses droits, notamment à la caisse de compensation compétente, soit la dernière caisse auprès de laquelle la personne a versé des cotisations AVS/AI/APG.

Les rentes ne sont pas versées automatiquement. Il faut faire valoir son droit auprès de la caisse.

LES RENTES POUR SURVIVANT-E-S

A droit à une rente de veuve toute femme mariée dont le conjoint est décédé :

  • Si elle a un ou des enfants

  • Si elle a 45 ans lors du décès de son conjoint et qu’elle a été mariée durant 5 ans au moins

Une femme divorcée a aussi droit à une rente de veuve :

  • Si elle a des enfants et que le mariage dissous a duré au moins 10 ans

  • Si elle avait plus de 45 ans lors du divorce et au moins 10 ans de mariage

  • Si le cadet de ses enfants a moins de 18 ans lorsqu’elle en a 45.

A droit à une rente de veuf tout homme marié ou divorcé dont l’(ex)épouse est décédée et qui a des enfants de moins de 18 ans à charge.

Une rente d’orphelin-e est accordée aux enfants dont la mère ou le père est décédé-e. Ce droit vaut jusqu’à 18 ans ou jusqu’à la fin de la formation, mais pas au-delà de 25 ans.

 

 

 

 Mis à jour le 24.10.2016

Office cantonal de l'égalité et de la famille
Avenue de la Gare 33 | CP 478 | 1951 Sion
+41 27 606 21 20 |
Design & illustrations by www.pole-in.ch - powered by /boomerang